Carnaval 2016

carnaval-2016

Publicité

Sous le soleil avec Monsieur Carnaval

Soleil et chaleur au rendez-vous de ce Carnaval printanier très coloré grâce aux nombreux enfants déguisés.

Pause photos suivi d’un tour du village en charrette avant le jugement de Monsieur Carnaval par les enfants du village. Merci aux jeunes qui ont fabriqué les décorations, merci aux parents et bénévoles qui ont permis que le goûter soit varié et copieux. Beignets, crêpes, gâteaux, bonbons, etc….Miam, miam !!

Fit de commentaires, admirez plutôt le diaporama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Carnaval et après-midis récréatifs

La première quinzaine du mois de mars nous promet de belles journées d’animations à Arbas.

Nous continuerons à préparer avec les Jeunes le défilé de Carnaval du 8 mars qui sera suivi du jugement de Monsieur Carnaval avant de régaler nos papilles d’un bon goûter. Un avant goût de cette préparation sur la mosaïque de photos ci-dessous et tous les détails pour venir nous rejoindre en cliquant sur l’image de l’affiche.

annonce-carnaval

Mais ce n’est pas tout, nous leur proposons également durant les vacances scolaires plusieurs après-midis récréatifs. CLIC sur l’affiche pour connaitre les dates et les horaires.

affiche-recreatifs

Nous vous attendons toujours aussi nombreux et joyeux.

Si on vous dit… Vastenavend ou Cwarmé….Vous saurez que ….

C’est de Carnaval que l’on vous parle,  en l’occurrence en Hollandais et en Wallon ! Carnaval se fête un peu partout dans le monde mais avant de préparer les valises pour Rio ou Venise nous invitons les jeunes à venir fabriquer des masques et des maracas pour préparer leur Carnaval à Arbas (détails sur l’affiche).carnaval-2014Un peu d’histoire : en Europe, le temps du Carnaval est d’une grande richesse folklorique. A cette occasion, les traditions les plus anciennes et les plus étranges réapparaissent. Ces fêtes, issues des rites païens, se sont perpétuées à travers le Moyen-Age et la Renaissance, jusqu’à nos jours. Parmi les innombrables Carnavals du monde, on peut citer, entre autres : en Suisse, ceux de Bâle ou Zurich ; en Allemagne, ceux de Cologne ou de Munich ; en France celui de Nice ; en Italie celui de Venise. En Amérique du Sud, le Carnaval est roi. Il est considéré comme une grande libération sociale.

Les fêtes de Carnaval accompagnent le passage de l’hiver au printemps, de la mort à la vie : elles signalent le renouveau de la nature dans l’exubérance, la fantaisie et l’imagination. Dans l’Antiquité, les dieux faisaient et défaisaient les saisons. Au cours de ces fêtes, on procédait à des sacrifices. L’objectif était que les divinités de la nature chassent le froid et favorisent le retour de la végétation ou, par exemple, les naissances dans les troupeaux .

Né en Europe, le Carnaval est propre aux peuples latins, germaniques et nordiques. Il s’installe avec d’autres fêtes chrétiennes au début du Moyen-Age.   L’origine étymologique du mot Carnaval est controversée et obscure.  Quelques théories font remonter cette étymologie à « carrus navalis » (chariot naval) qui prenait part à la fête romaine d’Isis, déesse égyptienne adoptée par les romains et les grecs.  D’autres hypothèses font référence au mot latin « carnelevare« , composé de « carne » (viande) et de « levare » (laisser, lever), ce qui signifie s’abstenir de viande. 

Grâce aux déguisements, aux masques, chacun peut oublier pour un temps la misère, la maladie, la souffrance. Chacun peut changer de condition : les hommes se déguisent en femmes, les enfants s’octroient des droits d’adultes. La réserve qui régit habituellement les rapports sociaux disparaît. Le masque de l’hypocrisie tombe : place à la satire et à l’humour !

A Carnaval, rien ne se fait sans raison : rites et masques se chargent d’une signification dont les symboles sont très divers. Par exemple, les traditionnelles batailles de confettis ne sont que la survivance de l’antique usage de répandre des graines de céréales et de riz, rites de fécondité qui subsistent dans les cérémonies de mariage des pays latins.

La célébration du Carnaval est traditionnellement marquée par des bals masqués, des  défilés de chars dans les rues et des cortèges costumés.

Source : tecfa.unige.ch

Jugement de Monsieur Carnaval

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

C’est ce samedi 23 février qu’une petite troupe un peu frigorifiée a accompagné Monsieur Carnaval pour un tour de ville avant sa comparution devant le tribunal. Les robes de princesse ou autres tenues d’Indien n’étaient guère adaptées à la température glaciale. Après un jugement au cours duquel de nombreux méfaits lui ont été reprochés Monsieur Carnaval fut condamné à être brûlé. Et c’est au bord du ruisseau que fumée et flammes se sont élevées faisant disparaitre cet être malfaisant.

Alors c’est avec plaisir que grands et petits ont gagné la salle de la Mairie où gâteaux et boissons les attendaient pour un joyeux goûter.

Merci à Philippe qui a réalisé le beau personnage de Mr Carnaval, l’a promené et enfin, malgré quelques difficultés à l’allumage, l’a fait brûler.

Simone Arcangéli

Décoration de la salle du goûter avec les dessins des enfants faits lors de l’atelier de préparation du Carnaval.

L’atelier Carnaval

L’atelier dédié à la préparation du Carnaval a été un véritable succès. 9 enfants étaient inscrits, 8 de plus se sont joints au groupe ! Pas de panique pour autant car Jeanine, Josette, Christine, et une autre maman sont restées pour m’aider à encadrer tout ce petit monde.

De 4 à 12 ans ils ont dessiné, peint, colorié. Le découpage était plus délicat pour certains mais nous étions là pour assurer cette étape ainsi que celle de la pose de l’élastique. Devant cette affluence nous avons failli manquer de matière première, heureusement Simone nous a réalimenté en masques à colorier en milieu d’après-midi. Certains ont aussi librement peints sur des feuilles blanches et vous pourrez admirer leurs chefs-d’œuvre qui seront affichés sous les arcades de la Mairie samedi prochain.

Nous espérons les voir très nombreux pour le défilé et le jugement de Monsieur Carnaval et c’est promis nous recommencerons à organiser un atelier pour les enfants : pour Pâques cette fois-ci.

Sylvie Simpson